Truffes au chocolat au sel et aux poivres

La première fois que ma nièce a eu le droit d’aider son papa à faire un gâteau … à l’occasion de l’anniversaire de sa maman (ma grande soeur … vous suivez ?), elle a fait ce que font tous les enfants : elle a répété les gestes qu’elle avait contemplés de nombreuses fois en trois ans et demi de vie sur terre.

Concrètement, dès que son papa a mis à refroidir le chocolat fondu, elle s’est décidée à apporter sa petite contribution en ajoutant – avec ce naturel qui lui donnait l’impression d’être une GRANDE – … une bonne pincée de sel et autant de poivre moulu. Elle aurait pu ajouter un peu d’huile et touiller (j’aime bien ce verbe !), si on lui en avait laissé le temps.

Bien entendu, dès que son papa, la trouvant bien silencieuse, s’est décidé à regarder ce qu’elle faisait, il était déjà trop tard !

Je n’ai hélas pas assisté à la scène comme j’était en séminaire. J’en ai perçu les conséquences sonores, lorsque appelant ma soeur pour lui souhaiter un bon anniversaire, j’ai entendu les gros sanglots de la petite chipie qui se rapprochaient puisqu’elle venait dire à sa maman que “papa ne voulait pas qu’elle fasse le gâteau”!

Et pourtant, elle avait tellement raison ! tellement ! quel instinct !

Alors ma chérie cette recette est pour toi toute seule (ok, tu n’as que 5 ans maintenant et toute logique que tu es tu me rappellerais que tu ne sais pas vraiment lire, mais peu importe).

Ingrédients (pour une vingtaine de petites truffes) : 200 g de chocolat noir – 100 g de crème fleurette – 1 c à soupe de bonne huile d’olive (en bref pas une de ces huiles vendues en supermarché dans une bouteille en verre quasi transparent qui les aura fait rancir avant même votre achat) – 2 c à c de poivres et baies mélangés et concassées (j’ai pilé au mortier le mélange d’Albert Menès) – 1 c à c de fleur de sel de Guérande.

Instructions : Faire fondre le chocolat avec la crème fleurette dans un saladier mis au bain marie. Quand le chocolat est presque entièrement fondu, retirer le saladier de l’eau frémissante et laisser légèrement tiédir. Ajouter l’huile d’olive et mélanger avec énergie. Ajouter enfin les poivres et baies concassés et mélanger à la spatule afin de bien répartir le parfum.
Laisser prendre 2 h au frais, puis prélever des cuillérées à café de mélange et former les truffes en roulant la ganache entre les paumes des mains. Déposer les truffes au fond d’un plat fermant hermétiquement et déposer sur chacune une mini pincée de cristaux de sel.
Réfrigérer jusqu’à dégustation !

Ces truffes sont très parfumées et peuvent être servies dans un restaurant : le sel titille et excite la langue, l’huile d’olive révèle le parfum du chocolat et le poivre fait longuement durer le plaisir en bouche !

Cette petite est vraiment très créative !